Comparatif rachat de crédit : Et si l'Allemagne aidait à relancer la BCE


⭐⭐⭐⭐⭐ 4.7/5
Remplissez le formulaire ci-dessus pour effectuer votre demande gratuite sans engagement.
Chaque jour, plus de 100 personnes effectuent une demande de rachat de crédit sur notre site avec un taux d'acceptation de 80 %. Nous avons une solution pour vous !


Comparatif rachat de crédit : Et si l'Allemagne aidait à relancer la BCE » Simulation rachat de crédit au meilleur taux

281

Comparatif rachat de crédit : Et si l'Allemagne aidait à relancer la BCE » Simulation rachat de crédit au meilleur taux

10/10/2018 | 9h08

Comparatif rachat de crédit : Et si l'Allemagne aidait à relancer la BCE » Simulation rachat de crédit au meilleur taux

L'accent est mis sur les marchés financiers, la première de deux grandes options en septembre. Jeudi, la Banque centrale européenne lancera un nouveau programme d'aide financière destiné à renforcer le renforcement de l'euro, ce qui pourrait également profiter à l'Allemagne. Au Royaume-Uni, Boris Johnson suit la voie tracée par Theresa May: elle a connu une sixième récession avant le Parlement.

Hier, au crépuscule, les Britanniques ont rejeté pour la deuxième fois le projet de loi sur les élections présenté par Boris Johnson, avant même que le Parlement ne soit suspendu jusqu'au 14 octobre. "Ce gouvernement poursuivra les négociations pour parvenir à des accords, tout en préparant une sortie sans accord."Les nouvelles propositions du Premier ministre Brisel sur la gestion des frontières entre l'Irlande, Boris Johnson, ont été dévoilées ce soir. L'UE et Dublin veulent la libre circulation des deux territoires, mais les conservateurs britanniques veulent réintroduire le contrôle des frontières. .

La BCE a abandonné jeudi un nouveau projet d'aide à l'économie sans pénaliser les banques commerciales. Beaucoup de rumeurs circulent sur l'Allemagne et le dogme du solde budgétaire. Certaines voix se font entendre à Berlin pour demander à l'exécutif d'utiliser les principaux matelas de sécurité du pays pour constituer un programme de stimulation de l'offre enrichi à mesure que la récession se produit et que les infrastructures se détériorent. Pour éviter les lourdeurs administratives liées à une modification profonde des règles existantes, un projet serait revu afin de tirer parti des avantages de la capacité de prêt allemande et de créer de nouvelles entités publiques indépendantes susceptibles de soutenir les investissements. . Moteur économique, le pays dispose d'une grande capacité de traction dans le reste de la région, comme nous l'avons mentionné la semaine dernière. Ce sujet pourrait dominer à l'automne. Pour continuer.

CAC40 a perdu 0,18% à 5579 points d'ouverture. L'entretien de Fox Mnuchin avec Fox News hier a gâché l'ambiance: le secrétaire d'Etat au Trésor a déclaré à la Chine de faire preuve de bonne foi en relançant les négociations commerciales.

Temps forts du jour

La production industrielle française (8h45) et l’emploi britannique (10h30) seront en avance sur l’analyse des offres d’emploi de JOLTS. Ce matin, la Chine a annoncé une hausse de 2,8% des prix à la consommation en août, atteignant un consensus de 2,7%, les prix à la production ayant atteint leur plus bas niveau en trois ans.

L'euro s'échange à 1.1043 USD ce matin (-0.03%). Le navire d'or continue de perdre la terre, à 1490 USD. L'or noir est à nouveau en baisse, pour 62,82 $ pour le Brent et 58,08 $ pour le WTI. Les obligations T offrent une conversion de 1,647% sur 10 ans. Bitcoin est presque stable à 10 332 $.

Changements majeurs dans les recommandations

  • Barclays: Jefferies continue d’acheter malgré un objectif de prix réduit de 280 209 GBp.

  • BHP: Goldman Sachs passe du neutre à l'achat avec un prix cible de 40,50 41,90 AUD.

  • BigBen: Genesta reste un achat fort avec un objectif de cours de 16,75 $.

  • BNP Paribas: Socit General continue à vendre à un prix réduit de 37,50 EUR à un prix indicatif.

  • LVMH: Bernstein dépasse le prix cible de 360 ​​420 $.

  • Munich Re: DZ Bank 216 reste à un prix cible de 239 euros.

  • NH Hotel: AlphaValue poursuit ses achats avec un objectif de cours de 6,35 EUR à 6,19 USD.

  • Prada: de la faible mise en œuvre de Bernstein à la performance du marché avec un objectif de 21,30 HKD.

  • Recordati: Oddo BHF passe du point neutre à un prix indicatif de 37 47 EUR.

  • Royal DSM: Jefferies achète toujours avec un objectif de cours de 137 147 euros.

  • SSE: Morgan Stanley ajoute le surpoids en ligne à un objectif de 1255 1 190 GBp.

  • Tesco: HSBC acquiert une remise de 275 235 GBp.

  • Wirecard: J.P. Morgan cherche neutre 165 $.

  • World Line: J.P. Morgan continue de surpondérer en se concentrant sur 74 $. Le Credit Suisse atteint son objectif de cours de 47 51 euros.

Nouvelles affaires

Aigle Azur a annoncé avoir reçu 14 offres publiques d'achat, dont le titre d'Air France-KLM, qui l'a abandonné hier par une note prudente sur cette nouvelle et les tendances en matière de réservation. Selon les dernières rumeurs des coureurs que Les Echos ont réalisées, la relation entre Renault et Nissan se renforce, avec plusieurs avancées de fichier. Les Japonais que nous connaissons hier remplacent Hiroto Saikawa, PDG de la tombe de Carlos Ghosn. Dexia veut quitter la côte. Vallourec a signé un contrat de 900 millions de dollars avec ADNOC pour la fourniture de conduites OCTG pour une durée de 5 ans, ainsi qu'une option de 2 ans. S & P confirme le "AA-" de Scor. Groupe Flo a désigné Finexsi en tant que société indépendante pour évaluer l'offre d'acquisition de Groupe Bertrand. Gvelot a acheté le Cougar canadien. CrossJect, Implanet, Sch, Delta Plus ont enregistré leurs comptes.

Un groupe de 50 procureurs représentant la quasi-totalité des États américains a ouvert une enquête anti-Google sur sa position sur Internet, confirmant ainsi les dernières rumeurs. Compte tenu de l'atmosphère actuelle, il est difficile de voir comment d'autres acteurs clés du Web peuvent s'en sortir avec Amazon.com. Apple reviendra après 17 heures (heure de Paris), généralement riche en nouvelles conférences, produits et services. Les États-Unis privatiseraient Fannie Mae et Freddie Mac. Repsol sera bien placé pour acheter plus d’un milliard de dollars d’Exxon Mobil dans le golfe du Mexique. La dette de Ford Motor entre dans la catégorie spéculative à la suite du déclin de "Ba1" décidé par Moodys. Le directeur financier de Deutsche Bank estime que, pour le moment, la restructuration n'a pas tellement affecté la banque d'investissement. Telefonica lancera un vaste plan de démission volontaire en Espagne dans le but de réduire ses effectifs de 5 000 à 25 000 hommes. Sage Pay envisage de vendre son service de paiement, Sage Pay. Softbank, actionnaire majoritaire de WeWork, a demandé à la société de différer son introduction en bourse, a appris le Financial Times, après s'être interrogée sur l'évaluation. Volkswagen a dévoilé hier à l'ID une berline électrique compacte, l'équipe souhaitant passer à la photo classique de la coccinelle ou du golf. Axxion a demandé à Sunrise de démissionner.

a posté. Partners Group, Ashtead, JD Sports Fashion, Somfy, FPP et Akka en particulier.

Comparatif rachat de crédit : Et si l'Allemagne aidait à relancer la BCE » Simulation rachat de crédit au meilleur taux







http://www.bing.com/news/apiclick.aspx?ref=FexRss&aid=&tid=B5E7BE63B7694D07A353BC58DF5B143C&url=https%3A%2F%2Fwww.zonebourse.com%2Factualite-bourse%2FEt-si-l-Allemagne-aidait-la-BCE-a-relancer-la-croissance—29182098%2F&c=11786220811405750982&mkt=fr-fr”

Comparatif rachat de crédit : Et si l'Allemagne aidait à relancer la BCE
4.9 (98%) 32 votes