Simulation rachat de crédit : Taxe sur les appareils électroniques


⭐⭐⭐⭐⭐ 4.7/5
Remplissez le formulaire ci-dessus pour effectuer votre demande gratuite sans engagement.
Chaque jour, plus de 100 personnes effectuent une demande de rachat de crédit sur notre site avec un taux d'acceptation de 80 %. Nous avons une solution pour vous !


(Québec) Pour financer la production journalistique, la CSN propose la création du Fonds Québécois pour le journalisme. Les fonds, selon les estimations du syndicat, pourraient être financés avec un nouvel ensemble de TVQ sur les actifs numériques incorporels et l’achat de dispositifs électroniques à l’écran à 1%.

HUGO PILON-LAROSEHUGO PILON-LAROSE
Presse

La CSN défendra cette proposition à Québec la semaine prochaine lors d'une audition publique du comité parlementaire sur l'avenir des médias. Plusieurs organisations – médias, syndicats, employeurs et universitaires – seront représentées du lundi au vendredi, alors que la crise médiatique se précipite sous le souffle artificiel du Groupe Capitales Médias (GCM).

Selon CSN, en 2017, les achats des consommateurs québécois étaient estimés à 1,7 milliard de dollars en systèmes de divertissement informatiques et audiovisuels. Cette nouvelle taxe suggère que l'usine rapporterait 17 millions de dollars par an à l'État.

"Il existe de nombreuses façons de financer un fonds de ce type, mais l'idée est de créer un fonds qui durera éternellement. Son rôle serait d'aider les sociétés de presse qui font la même chose dans le journalisme", a-t-il déclaré. conversation Presse Pascale St-Onge, présidente de la Fédération nationale des communications (FNC-CSN).

Simulation rachat de crédit : Taxe sur les appareils électroniques » Simulation rachat de crédit au meilleur taux

PHOTO JEANNOT LÉVESQUE, ARCHIVAGE DU JOUR

Pascale St-Onge, présidente de la Fédération nationale des communications

La fédération comprend 100 syndicats de 6 000 travailleurs de l'information au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick; parmi eux, environ 350 employés du Groupe Capitales Médias.

"Il n'est pas trop tard"

"J'étais très heureux cette semaine que la classe politique soutienne les médias. Il n'est pas trop tard. Ce qui arrive à Groupe Capitales Médias est un coup dur et nous rappelle qu'il est cinq heures minuit, ni plus ni moins", a déclaré Jacques Létourneau, président de la CSN.

Simulation rachat de crédit : Taxe sur les appareils électroniques » Simulation rachat de crédit au meilleur taux

PHOTOS IVANOH DECISIONS, ARCHIVÉE DE LA PRESSE

Jacques Létourneau, président de la CSN

Dans une comparution devant être présentée aux députés, la centrale syndicale a proposé d'incorporer une facilité de crédit transitoire de 25% dans les paiements internationaux des entreprises de presse, une occasion de réinventer le modèle commercial.

Toutefois, "les difficultés des journaux tiennent au fait qu’ils ne soutiennent pas leur financement (les géants du numérique)", car ils absorbent une part croissante des recettes publicitaires ", a déclaré Pascale St-Onge. Cette question relève davantage d’Ottawa que de Québec, le gouvernement Unionist Legault les exhorte à faire pression pour leur "souveraineté culturelle" et à jouer un rôle de premier plan dans ce dossier.

FTQ: Évitez les "machines à sous"

Le président de la FTQ, Daniel Boyer, a pour sa part rappelé qu'il était urgent de trouver une solution viable au modèle commercial de la presse écrite afin que les programmes de soutien ainsi créés ne deviennent pas une "pompe". fente. "

«De nombreuses solutions sont nécessaires pour sortir la tête de l’eau. La seule solution ne fonctionnera pas. Cela deviendra une machine à sous et la population lèvera la main et dira qu’il n’a aucun sens de faire appel à des entreprises qui n’existent pas dans un modèle commercial. nous devons réinventer le modèle », a-t-il déclaré.

À l'instar de la CSN, le président de la FTQ demande au gouvernement fédéral de se concentrer sur les géants américains du réseau, qui absorbent une part non négligeable des revenus publicitaires numériques sans être soumis au même cadre fiscal que les entreprises canadiennes. "Je pense que le gouvernement du Québec est un sujet timide. Nous devons exercer davantage de pression sur le gouvernement fédéral (…) si nous voulons que nos médias survivent", a déclaré M. Boyer. La FTQ représente 7 300 employés des médias imprimés, des médias électroniques et des télécommunications.

Les audiences publiques du futur comité parlementaire des médias commenceront à l'Assemblée nationale lundi. Outre les principales centrales syndicales et universitaires, ainsi que diverses organisations de médias Presse, Obligation, Quebecor, Cogeco Media et autres.

Dominique Payette défend l'état du journalisme

Simulation rachat de crédit : Taxe sur les appareils électroniques » Simulation rachat de crédit au meilleur taux

PHOTO PATRICE LAROCHE, ARCHING THE SUN

Dominique Payette

Dominique Payette, professeur titulaire au département d'information et de communication de l'Université Laval, reprendra une idée qu'il avait formulée en 2011: la création de journalistes professionnels. Selon lui, le gouvernement du Québec peut apporter un soutien financier aux entreprises qui emploient 50% ou plus de journalistes. "Un groupe de journalistes aurait la responsabilité de déterminer comment ce statut serait attribué et mis en œuvre. Un examen éthique? Un cours minimum d'éthique ayant suivi au moins un cours? L'État n'aurait évidemment aucun contrôle sur ces décisions", déclare Mmoi Payette. "Nous devons trouver un moyen de repenser l'écosystème des médias en identifiant qui est journaliste et quelle entreprise de médias nous voulons soutenir la mission des médias sociaux tout en dépensant l'argent à bon escient et de manière équitable aux yeux du public."

Interrogé par une "agence de Télé-Québec"

Simulation rachat de crédit : Taxe sur les appareils électroniques » Simulation rachat de crédit au meilleur taux

ÉDITIONS SOCIALES PHOTO DÉCIDÉE

Marc-François Bernier

CSN et Marc-François Bernier, professeur au département de communication de l'Université d'Ottawa, ont tous deux annoncé dans leurs mémoires qu'ils créeraient une nouvelle division dédiée à l'information de Télé-Québec. La ministre de la Culture, Nathalie Roy, a également évoqué cette hypothèse dans une interview accordée à Radio-Canada cette semaine. "Nous devons certainement aider les médias. C’est une aide qui permettra de produire et de diffuser des informations sur des questions cruciales pour la vitalité démocratique. Mais il reste encore beaucoup à faire car certaines régions sont des déserts médiatiques et les médias d’autres régions subissent une véritable pression économique locale et régionale. et produire des informations exemptes de toute politique ", écrit M. Bernier pour justifier la création de" l'Agence Télé-Québec ".







http://www.bing.com/news/apiclick.aspx?ref=FexRss&aid=&tid=B3606838CB5C4E82A8C93A88824AA634&url=https%3A%2F%2Fwww.lapresse.ca%2Factualites%2F201908%2F23%2F01-5238507-une-taxe-sur-les-appareils-electroniques-pour-financer-le-journalisme-.php&c=4300022809643923023&mkt=fr-fr”

Simulation rachat de crédit : Taxe sur les appareils électroniques
4.9 (98%) 32 votes